LES PIERRES D'ÉVIER

L'eau courante n'a été installée dans les maisons de Landes que vers 1962. Il fut un temps où dans les maisons d'autrefois, les eaux de rinçage s'écoulaient directement dans la rue ou dans la cour.
La pierre d'évier qu'on appelée aussi la pierre à eau ou encore la bassie, en Beauce, est constituée d'un bloc rectangulaire en calcaire de Beauce reposant sur le bâti du mur. L'évier, peu profond, se prolonge par le déversoir traversant le mur.



Didier Chaux, dessin & aquarelles


LES ESCALIERS

Didier Chaux, aquarelles


LES ENTRÉES DE CAVE

Didier Chaux, Rue du 3 juillet 1944 I et II, aquarelles



LA FERRONNERIE

De la grille majestueuse à la penture la plus simple, l'art de la ferronnerie se trouve représenté sur chacune de nos maisons, à des titres divers. Comme il serait bien difficile de tout recenser, nous nous bornerons à en donner quelques exemples.

LES GARDE-CORPS

Didier Chaux, aquarelle


LES IMPOSTES DE PORTE

Didier Chaux, aquarelles

LES HEURTOIRS

Ils ne sont pas très nombreux. Voici, d'abord un heurtoir de portail et ensuite,  un heurtoir de porte.


LA SERRURERIE

La gamme des modèles de serrures est des plus étendue. Nous nous sommes intéressés aux plus modestes clenches, targettes et autres dispositifs simples, bien plus amusants à dessiner.


LES ARRÊTOIRS DE VOLET

En voici quelques types des plus courants, mais aussi quelques anciennes raretés.

Didier Chaux, Rue de Chateaurenault, aquarelles


LES PENTURES


LES ANCRAGES

Très décoratifs, dès lors qu'ils ne sont pas cachés sous le crépi des murs, ils vont des formes les plus simples à d'autres plus complexes.

Didier Chaux, aquarelles & dessins


Des témoins de la vie d'antan

On retrouve un peu partout ces anneaux d'attache qui témoignent de l'importance du cheval dans la vie quotidienne du bourg avant que l'automobile ne supplante définitivement la traction animale.



Au XVIIIème siècle, l'activité viticole à Landes était d'importance égale à l'activité céréalière. Elle a décliné après de la crise du phylloxera en 1865, pour disparaître vers les années 1960.

Dans le bourg, nombre de treilles égayaient les façades. Il ne nous en reste que quelques unes mais on peut distinguer parfois les traces des anciennes par les clous d'attache qui sont restés présents sur les murs.

Didier Chaux, aquarelles



LES TREILLAGES

Les treillages garnissant les murs accueillent bien des plantes diverses. Mais c'est en automne et en hiver que la vigne vierge nous régale la vue lorsque les murs se parent de somptueuses couleurs.

Didier Chaux, Rue de Chateaurenault, aquarelle


Didier Chaux, Rue de Chateaurenault, aquarelles


LES MARQUISES ET LES AUVENTS

Ils nous protègent du soleil, comme de la pluie et sont bien pratiques pour les conversations sur le pas de la porte.

Didier Chaux, aquarelles


Didier Chaux, aquarelles



Pour passer d'une page à l'autre, survolez les vignettes cliquez-les. Il y a dix pages en tout. Nous vous souhaitons une bonne visite.


Contact

mail@landes-le-gaulois.net

© 2015 Ambixo. © 2020 - 2021 Pêle-Mêle. All rights reserved. HTML5-CSS3 Template by Martina Sepi