LES VÊTEMENTS LITURGIQUES

• L'amict : Un rectangle de tissu blanc avec une croix brodée au centre et muni de deux cordons. Il se passe avant l'aube.

• L'aube : Une longue et large robe de toile blanche. Le surplis est une aube raccourcie.


Image

• La chasuble : Un ample vêtement sans manche, porté sur l'aube par le prêtre lorsqu'il préside la célébration de la messe.

• La dalmatique : Un long vêtement à manches courtes mais amples coupées en dessous des bras. Il est porté par le diacre lors de célébrations solennelles.

• L'étole : Une longue bande d'étoffe à deux pans égaux, porté en écharpe par le prêtre et en sautoir par le diacre.


Image

Image


La forme de la chasuble a beaucoup varié au cours des XIXe et XXe siècles. Au début, elle présente une forme rectangulaire aux extrémités arrondies, héritée de la liturgie post tridentine, puis une forme « gothique » plus courte, en trapèze arrondi, enfin celle caractéristique dite « boite à violon » avant de revenir à des formes plus amples.
La forme des étoles a également varié. Leurs extrémités pouvant être droites ou évasées. Une caractéristique qui leur est commune est la beauté et la richesse des décors tissés et des broderies ornant les quelques exemplaires en notre possession.

Les couleurs liturgiques :

• Blanc : Couleur de la lumière et des fêtes

• Rouge : Couleur du feu et du sang (martyrs) et aussi de l'Esprit (Pentecôte)

• Vert : Couleur du Temps ordinaire.

• Noir : Couleur autrefois réservée aux offices pour les défunts.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Contact

mail@landes-le-gaulois.net

© 2015 Ambixo. © 2020 - 2021 Pêle-Mêle. All rights reserved. HTML5-CSS3 Template by Martina Sepi