LE MOBILER

Le mobilier actuel de notre église s'est constitué essentiellement au cours des XVIIIe et XIXe siècles.

Les autels et leurs tabernacles

Dans l'abside, le maître-autel (XVIIIè siècle), type autel coffre, en bois. Le bas d'autel est constitué de trois panneaux séparés par des colonnettes et ornés d'un décor doré de symboles liturgiques.


« Par acte du 24 novembre 1685 [...] les sieurs curés et habitants firent marché [...] pour la façon de la table de communion et marche pied du maître autel (*), moyennant la somme de 40 livres. » « En l'an 1776, Mathurin Martin, serrurier à Blois, fit la grande grille qui sépare le choeur de la nef . »

Source : Fragments d'une histoire de Landes

(*) La pierre de consécration du maître-autel porte la date 1725.


Dans les chapelles latérales

Deux autels coffres à gradins (1865), typiques du style de l'époque Napoléon III.

Autel de la chapelle de la Vierge

Dans le chœur : Les modifications apportées par le concile Vatican III ont conduit à une modification de l'espace liturgique : l'autel devait être placé plus proche de l'assemblée et tournée vers elle, le tabernacle rendu indépendant de la table de célébration, et la chaire remplacée par des pupitres équipés de microphones.


Le nouvel autel a été installé en 1992, le décor du bas d'autel (Jacques Le Roux) représente des scènes tirées de l'Apocalypse de saint Jean.

Les parements de l'autel, réalisés à la manière des émaux médiévaux dits "champlevés", représentent des scènes tirées de l Apocalypse de St Jean.

C'est au terme de longues recherches auprès des fabricants de peinture et de pigments et de nombreux tâtonnements que Jacques Le Roux a pu mettre au point les résines époxy avec incorporation d'éléments solides qui les constituent.


La chaire

Pas de date cornue, elle aurait été vraisemblablement réalisée au début du XVIIIe siècle.


Didier Chaux, aquarelle







Les confessionnaux

Dans la chapelle Saint-Gilles : Un élégant confessionnal double (1865), dans un style plus épuré que celui de son environnement.

D'un ancien confessionnal du XVIIIe siècle, il ne nous reste que la porte très ouvragée. Elle est visible dans la sacristie.


Didier Chaux, dessin
Cette porte de confessionnal du XVIIIe siècle peut se voir dans la sacristie.


LES SIÈGES

La chaire du célébrant

Très belle chaire sculptée du XVIIIe siècle, inscrite à l'inventaire des monuments historiques.


Ce  meuble, tout comme le lutrin (cf. ci-dessous) du XVIIIe siècle sont inscrits à l'inventaire du patrimone.


Les stalles

De facture classique, sans ornementation, elles seraient du XVIIe siècle, selon l'inventaire Mérimée.


Les prie-Dieu

Quatre prie-Dieu, visibles dans les chapelles latérales.


Les bancs clos

Ils contribuent à l'atmosphère particulière de notre église. On peut voir sur certains dosserets les plaques nominatives qui marquaient les places allouées, moyennant une cotisation annuelle.


Autres mobiliers

Le bénitier et les fonts baptismaux, cuve à godrons en marbre jaspé, début XIIesiècle.

Didier Chaux, dessin

Deux cuves à godrons, de forme elliptique, en marbre, du début du XVIIIe siècle.
Dimensions extérieures : 98 x 74cm
Epaisseur 10cm Hauteur de cuve : 33cm

Hauteur au sol : 103cm
« En la même année 1723, au mois de décembre, les sieurs curés et habitants de St Lubin firent marché...pour la façon d'un bénitier et de fonts baptismaux en pierres jaspées pris au Lerieux, paroisse de St Lubin de Suèvres »
Fragments d'une histoire de Landes.


Le lutrin

Ce beau lutrin, du XVIIe ou du XVIIIe siècle, est inscrit à l'inventaire.


Le banc d'œuvre

Situé autrefois en adossement du mur Nord de la nef, face à la chaire, il est actuellement visible dans la chapelle Saint-Gilles.

Les biens temporels de l'église étaient gérés par le "Conseil de Fabrique", à la tête duquel étaient nominés trois marguilliers. Ils siégeaient sur le "banc d'oeuvre" appelé aussi "banc de la marelle". Ce banc est visible dans la chapelle latérale Sud, où il a été transféré.

L'harmonium (1871) Merlin-Schultze, un facteur d'orgues réputé.


Contact

mail@landes-le-gaulois.net

© 2015 Ambixo. © 2020 - 2021 Pêle-Mêle. All rights reserved. HTML5-CSS3 Template by Martina Sepi